Et si nous laissions nos enfants respirer ?: Comprendre l'hyper-parentalité pour mieux l'apprivoiser par Bruno Humbeeck

Et si nous laissions nos enfants respirer ?: Comprendre l'hyper-parentalité pour mieux l'apprivoiser

Titre de livre: Et si nous laissions nos enfants respirer ?: Comprendre l'hyper-parentalité pour mieux l'apprivoiser

Éditeur: Renaissance du livre

Auteur: Bruno Humbeeck


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Bruno Humbeeck avec Et si nous laissions nos enfants respirer ?: Comprendre l'hyper-parentalité pour mieux l'apprivoiser

Livres connexes

Parce qu’ils sont ardemment désirés et souvent programmés, les enfants mettent d’emblée sous pression leurs parents qui, parce qu’ils doivent assumer la responsabilité totale de leur venue au monde, se sentent, du même coup, responsables de tout ce qui leur arrive comme de tout ce qui pourrait leur arriver. Candidats au burn out, ces parents hyper-responsables deviendront rapidement des parents oppressés et donc oppressants, présentant un ensemble de symptômes désignés à travers le concept d’hyper-parentalité. L’hyper-parentalité n’est pas une maladie, mais une tendance, celle de parents très exigeants vis-à-vis d’eux-mêmes, qui ont décidé de mettre au monde non pas un enfant, mais un enfant heureux et destiné à le demeurer. Mais tout faire pour son enfant, vouloir lui éviter tout ce qui, de près ou de loin, évoque le mal de vivre, provoque l’inconfort ou sème le doute, c’est aussi faire peser sur ses épaules une lourde charge. Dans ce livre, Bruno Humbeeck rappelle qu’une éducation réussie prend le plus souvent la forme d’un savoureux cocktail constitué d’une juste mesure d’intérêt bienveillant, d’un zeste de délicatesse aff ective et d’une énorme dose de sérénité. Jalonné de tests et d’outils de réfl exion, ce livre off re aussi diff érentes pistes de solution permettant de soulager le parent, de soutenir le développement de l’enfant ou de soustraire la relation éducative à la pression excessive lorsque l’hyper-parentalité est mal maîtrisée, mal vécue par l’enfant ou mal canalisée.